29 septembre 2014

La guerre est déclarée : A bas les poils !!!


Aujourd'hui, je vais vous parler de ma pilosité et des moyens que j'utilise pour venir à bout de tous ces vilains poils disgracieux. Je vous rassure, cela ne vire pas à l'obsession. Je suis pointilleuse mais pas monomaniaque.

Les poils, c'est coriace, pas très glamour, reviennent à l'assaut inéluctablement...Bref, c'est perpétuellement la guerre. 

Alors, je sais, ce n'est plus vraiment la saison, nous allons bientôt nous emmitoufler sous des pulls, porter pantalons et collants, mais pour ma part, je m'épile toute l'année. Une bonne épilation permet de me sentir nette, plus féminine. Je me sens mieux dans ma peau lorsque mes jambes sont douces et mes aisselles lisses. 

Je n'ai pas hérité d'une pilosité excessive, je n'ai par exemple qu'un fin duvet sur les bras et les cuisses, châtain clair et tellement court qu'il est quasiment imperceptible. Donc, finalement, je passe peu de temps à m'épiler heureusement.

Je m'épile oui, mais comment ?

Du rasoir à la cire en passant par les crèmes dépilatoires, nous avons de nombreuses méthodes à disposition pour lutter contre ces indésirables. J'ai testé de nombreuses armes dans ma chasse aux poils, plus ou moins efficaces. Voici les méthodes "au poil" que j'ai choisi :



Les sourcils

On va commencer par le visage. Seuls mes sourcils subissent un léger remodelage. J'essaie de dessiner une courbe harmonieuse sans pour autant changer radicalement leur forme primaire, tout simplement parce que je ne sais pas le faire.

Je n'ai jamais épiler mes sourcils à outrance, ils ne sont donc pas clairsemés. Ils sont même plutôt assez bien fournis sans pour autant être broussailleux. Je les laisse quasiment "au naturel", je n'y touche quasiment pas. J'utilisais jusqu'à présent une pince à épiler, histoire d'éliminer les poils qui poussaient en dehors de la ligne des sourcils. 




J'ai reçu des nouveautés NAIR, envoyés par Assia, assistante chargée de clientèle de l'agence Thomas Marko & Associés que j'ai testé sur le champ.



Le Kit Caresse spécial visage de NAIR se compose de petites bandes de cire froide à appliquer directement sur le visage sans avoir à les réchauffer et de lingettes "finition douceur" pour apaiser la peau et éliminer les résidus de cire. C'est pratique, simple d'utilisation, rapide et efficace. Par contre, je trouve les bandes trop larges pour les sourcils dont je découpe au préalable de fines bandelettes pour que la cire épouse parfaitement la zone à épiler.



Je suis plutôt satisfaite du résultat, elle enlève quasiment tous les poils en un seul passage. C'est moins efficace sur les poils les plus courts qu'il faut ôter avec une pince. Malgré tout, j'ai adopté ce produit qui permet de garder un ligne de sourcils nette plus longtemps. Cela reste une méthode d'épilation un peu douloureuse qui me laisse quelques rougeurs après utilisation mais c'est beaucoup plus rapide qu'avec une pince à épiler .


Les aisselles

J'ai choisi la méthode la plus simple, la plus rapide et surtout la moins douloureuse. Le rasoir manuel !!!


C'est mon accessoire indispensable pour garder des aisselles exemptes de poils en un tour de main. Tous les 2 jours, sous la douche, j'utilise le rasoir Hydro Silk de WILKINSON, petit, maniable et très flexible.



C'est un rasoir rechargeable, équipé de 5 lames, qui épouse parfaitement la courbe des aisselles et élimine tous les poils qui se trouvent sur son chemin sans risque de coupure. Il contient un sérum intégré qui s'active au contact de l'eau et dépose sur la peau une fine pellicule aux propriétés hydratantes avant le passage de la lame. La lame glisse facilement sur la peau, rase parfaitement bien sans accrocher. Je retrouve une peau lisse, toute douce sans aucune irritation. 



La repousse est toujours rapide et drue mais j'ai adopté cette méthode qui me convient parfaitement. 



Les jambes

Etant quasiment imberbe au niveau des cuisses, j'épile uniquement les demi-jambes.

Comme la plupart d'entre nous, j'ai commencé par me raser les gambettes. Résultat : des coupures, une repousse plus drue, des poils incarnés et une obligation quasi-quotidienne pour garder de jolies jambes toutes lisses. Depuis l'apparition de ces appareils électriques, je ne jure que par eux. J'utilise depuis plus de 20 ans un épilateur électrique qui a véritablement révolutionné mon quotidien. Cela reste un investissement coûteux mais qui finalement vite rentabiliser (seulement 2 appareils en 20 ans).



Je possède le Silk Epil 7 (Legs, Body & Face 7681) de BRAUN. Il est muni de 40 pincettes qui viennent saisir le poil au plus près de la peau pour l'arracher à la racine sans le casser. Il dispose de deux vitesses et d'une lampe hyper pratique qui permet de n'oublier aucun poil.



Ce modèle dispose de têtes adaptables, spécifiquement étudiées pour les aisselles et le maillot. Il est rechargeable, ce qui lui confère des qualités nomades (environ 30 mn d'autonomie).



Il peut être utilisé sous la douche ou dans le bain ce qui permet une épilation moins douloureuse.  L'eau chaude permet de réduire la sensibilité de la peau. Sous le jet d'eau, le nettoyage de la tête est plus rapide et hygiénique.

Le premier appareil en ma possession n'était franchement pas agréable à utiliser. Les nouveaux appareils sur le marché rivalisent de technicité et deviennent de plus en plus efficaces tout en garantissant une épilation moins douloureuse. Les premières utilisations sont pénibles surtout si les poils sont épais mais au fil des utilisations, les poils repoussent plus lentement, moins drus et clairsemés donc la douleur devient plus tolérable. 

L'épilateur électrique permet de garder des jambes nettes pendant au moins 15 jours. Il est super efficace (arrache les poils même très courts), peu encombrant et facile d'utilisation. Après épilation, je ne ressens aucun picotement, ni irritation. Mes jambes sont lisses, douces, aucune apparition de boutons, ni de poils incarnés à déplorer. 



Le maillot


L'épilation du maillot c'est juste quelques fois dans l'année, avant de partir en vacances au bord de la mer ou avant une sortie piscine avec les enfants. J'ai essayé de nombreuses méthodes plus ou moins douloureuses :


Silk Epil 7 de Braun : l'avantage de cet appareil, c'est qu'il peut s'utiliser sous la douche. Même si l'eau chaude atténue la douleur, cette méthode reste affreusement pénible et éprouvante. En plus, après épilation, je me retrouve avec des rougeurs et des boutons. Pas super si l'on veut s'exhiber en maillot de bain le lendemain !



Ultimate Roll-on de NAIR

Lorsque Assia de l'agence Thomas MARKO et Associés m'a proposé de m'envoyer ce produit pour test, je n'ai pas hésité un instant ayant très envie de tester l'épilation à la cire chaude. Je n'avais jamais tenté cette méthode à la maison, c'est chose faite ! Malheureusement, je ne pense pas que cela soit fait pour moi, je suis trop douillette et pas assez patiente. 



Le Roll-on de NAIR se présente sous une forme ergonomique pour meilleure prise en main. Il est muni d'une tête démontable pour permettre un nettoyage plus facile. Bof ! J'ai trouvé le nettoyage laborieux et fastidieux. J'ai même laissé tremper le roll-on dans une eau savonneuse toute une nuit sans jamais retrouver un résultat très hygiénique (la preuve en image).



Il est fourni avec un étui qui maintient le flacon tête en bas. Comme cela prend trop de place, je l'ai remis dans son emballage après utilisation. Malheureusement, la cire à couler et s'est déversé dans l'emballage. 

Malgré ces quelques petits soucis techniques, il est simple d'utilisation. Il suffit de chauffer la cire quelques instants au micro-ondes avant de l'appliquer sur la zone à épiler à l'aide du roll-on qui déverse une couche fine de cire régulière et homogène. La bande de papier déposée sur la cire (lavables donc réutilisables) s'enlève facilement en arrachant allègrement au passage la quasi totalité des poils. Il faut dire que j'ai hésité longuement avant d'arracher la bande. Mais j'ai pris mon courage à deux mains... Verdict ! Cela fait horriblement mal. Pourtant, je ne suis pas particulièrement douillette. La cire pour le maillot est une méthode que j'ai définitivement banni. C'est pourtant efficace et radicale, cela garantit une peau glabre, lisse, sans points noirs pendant quelques semaines mais c'est vraiment une torture. Ce test ne s'est pas vraiment passer dans l'allégresse et la joie et je ne pense pas renouveler l'expérience sur cette partie du corps. 


En conclusion, pour le maillot, ma méthode préférée, la plus expéditive et anti-douleur assurée reste la crème dépilatoire. Elle a un handicap important, une repousse rapide assurée mais cela me convient pour le peu d'épilation à l'année.



Gel crème dépilatoire de NAIR

Elle a un effet moins durable que l'épilation à la cire mais plus longue qu'avec le rasoir. 



Le gel crème dépilatoire de NAIR se présente sous la forme d'un gel crémeux, onctueux de couleur vert d'eau très doux et facile à étaler. Je le dépose en couche épaisse sur la partie à épiler. La formule, enrichie en extrait d'avocat, est douce et agit en respectant la peau même fragile.


Pour éviter irritation et d'agression de la peau, il est indispensable de respecter à la lettre le temps de pause. Entre 12 et 15 mn pour cette crème, pas une de plus. Je la retire à l'aide de la spatule en plastique puis je rince abondamment. 

Le résultat est plutôt correcte, les poils ont été dissous à la racine, radicalement atomisés. Ma peau est lisse, soyeuse, ne pique pas. Je n'ai constaté aucune irritation, ni rougeur, ni réaction allergique avec ce produit. 

Le seul problème avec les crèmes dépilatoires, c'est l'odeur. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Pourtant, les crèmes dépilatoires nouvelle génération sentent beaucoup moins le soufre que naguère et sont souvent parfumés mais cela reste très incommodant.




Voilà, vous connaissez mes différentes techniques d'épilation qui me conviennent parfaitement pour le moment.




Et maintenant, à vous de choisir l'épilation qui vous va le mieux !!








Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

ranktrackr.net