Cruel, le Vice Lipstick Urban Decay

Cruel, le Vice Lipstick Urban Decay

Je passe en coup de vent pour vous présenter l’un des derniers rouges à lèvres à avoir rejoint ma collection, Cruel signé Urban Decay. Si vous suivez un peu mes aventures sur Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que j’adore les Vice Lipstick, des rouges à lèvres qui conjugue avec brio pigmentation, confort et tenue.



Il existe 6 finis différents, Cream (ultra-crémeux et satiné), Comfort matte (mat crémeux), Mega Matte (mat super intense), Sheer (transparence et brillance ultra pigmentée), sheer shimmer (fini sheer effet pailleté) et enfin Metallized (fini Cream infusé de nacres) et plus d’une centaine de teintes au catalogue, un parti pris de plaire à tout le monde et de traverser les saisons sans se lasser !! Le plus difficile reste de faire un choix ! Je vous ai déjà présenté le somptueux Rapture (Cream) et Wrong Number (Sheer), pour les voir sous toutes leurs coutures cliquez ICI. Plus récemment, j’ai craqué à nouveau pour un Cream dénommé Liar et la star de cette revue Cruel appartenant à la gamme des Metallized.

La couleur est aussi incroyable qu’elle est difficile à décrire. Il s’agit d’une sorte de rose brique tirant un peu sur le bordeaux infusé de micro-nacres ! Il me tardait de l’appliquer sur mes lèvres pour vérifier sa magnificence… et bien sa couleur est à la hauteur de mes espérances. Elle est vraiment sublime et parfaite pour l’automne/hiver.


Les teintes métallisées n’ont guère le vent en poupe ! Est-ce que l’on juge que ce n’est guère tendance, trop vieillot et sans charme. De mon côté, je trouve le résultat ultra chic et flatteur ! Et puis, les micro-paillettes infusées dans la matière apporte beaucoup d’éclat, de fraîcheur aux lèvres et quand on a passé 50 ans, c’est un véritable atout. Je trouve même que cela donne l’illusion de lèvres plus pulpeuses. Je pourrais vraiment y prendre goût !


L’application est vraiment facile, la forme du raisin y est pour beaucoup. De plus, il est crémeux et fondant, cela glisse littéralement sur les lèvres. Pour autant, la texture n’est pas trop épaisse, on sent que l’on a quelque chose mais ce n’est pas désagréable. Même s’il n’a pas pour fonction première d’hydrater les lèvres, il les laisse douces, lisses et confortables pendant des heures grâce à sa formule enrichie en en huiles (jojoba, avocat, babassu), en beurres de karité et de cacao.



Le rendu est vraiment superbe, il ne file pas dans les plis et ne marque pas les petites zones sèches, au contraire, je trouve que cela embellit la surface des lèvres. La pigmentation est vraiment au rendez-vous ! En un seul passage, le rendu est parfaitement uniforme et la couleur riche et vibrante. Et enfin, côté tenue, c’est assez bluffant ! Il n’est pas sans transfert, loin de là, votre verre se souviendra de votre passage mais cela n’empêchera pas votre rouge à lèvres de tenir de longues heures. De plus, il s’estompe harmonieusement sans migrer à la commissure des lèvres. Un seul petit point négatif à noter, lorsque la couleur finit par disparaître, on peut remarquer quelques nacres encore fixées sur les lèvres !



A noter également, ces rouges à lèvres ne possèdent pas de parfum. Un point positif pour celles qui y sont sensibles ! De mon côté, j’apprécie un léger parfum gourmand qui apporte une touche de sensorialité supplémentaire.


Et voilà, encore un Vice Lipstick a m’avoir totalement séduit. Avec son prix abordable (20 €), il se pourrait bien que je craque pour d’autres teintes (avec un code promo de 25 % pour alléger la facture). 

Si vous êtes tentées, il ne vous reste plus qu’à faire un tour sur Sephora juste ICI ⇒ Vice Lipstick Urban Decay *
Que pensez-vous de cette teinte ? 
Avez-vous un Vice Lipstick
 dans votre collection de maquillage ? 

A très vite, bisous…





* lien affilié : je perçois une commission si vous achetez le produit présenté après avoir cliqué sur le lien. Cela n’augmente pas le prix que vous payez, c’est la marque ou le programme d’affiliation qui me rémunère.


Please follow and like us:
error

2 thoughts on “Cruel, le Vice Lipstick Urban Decay

  1. Coucou, ah oui très jolie teinte ! Je ne connais ces ral que de nom mais ils m'ont l'air bien sympas effectivement ! Moi j'ai l'impression que les métallisés ont la côte en ce moment non ?
    Beaucoup de marques en sortent.
    Biz et belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
error

Merci de votre passage ! N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux :)