Le désir de perdre du poids est une motivation saine et positive. Malheureusement, cette quête conduit les gens à des mesures extrêmes. Les régimes draconiens en sont l’illustration la plus flagrante. Ces régimes restrictifs limitent sévèrement les calories sans tenir réellement compte des besoins nutritifs de notre métabolisme. Ils ont gagné en popularité ces dernières années en raison de la promesse de résultats rapides. Leur efficacité est pourtant souvent remise en question. On vous explique pourquoi.

Les régimes draconiens : c’est quoi ?

Les régimes draconiens sont des plans alimentaires à suivre sur une certaine durée. Extrêmement restrictifs, ils limitent considérablement la quantité de nourriture consommée sans tenir compte des apports nécessaires à notre organisme pour bien fonctionner. Les régimes les plus drastiques peuvent descendre sous la barre de 500 calories par jour, ce qui est une hérésie totale. Ce qui est bien en dessous de la quantité de calories recommandée pour un adulte moyen. Les régimes draconiens incluent parfois des restrictions alimentaires sévères, telles que l’élimination complète des glucides, des graisses ou, encore plus fou, des protéines.

Pourquoi les régimes draconiens sont-ils devenus si populaires ?

Si les régimes draconiens ont gagné en popularité, c’est surtout grâce à leur portée médiatique : leur promesse de résultats rapides et spectaculaires est visible partout, par tous. Les médias sociaux, les magazines et les célébrités contribuent au quotidien à la promotion d’un physique irréprochable. Et pour nous aider à atteindre un corps de rêve, ils mettent ces régimes en avant depuis des années, comme étant des moyens efficaces de perdre du poids rapidement. À chaque saison sa détox, son régime miracle, sa perte de poids révolutionnaire.

La conséquence ? Des régimes qui ne sont pas tenables sur la durée, des résultats parfois impressionnants mais toujours très éphémères et à l’arrivée un dérèglement total : des déséquilibres nutritionnels, des carences en nutriments et même des troubles alimentaires.

Les régimes draconiens fonctionnent-ils vraiment ?

Les avantages d’un régime draconien

Le seul avantage d’un régime draconien, c’est que s’il est tenu correctement, il tiendra sa promesse de perte de poids rapide.

Les inconvénients d’un régime draconien

La perte de poids rapide des régimes draconiens est une perte inutile : il s’agit d’une perte de muscle et d’eau plutôt qu’une perte de graisse. En d’autres termes, la première conséquence sera la fatigue. La seconde sera une prise de poids inévitable et supérieure à la perte initiale dès le retour à une alimentation normale. Pourquoi ? Parce que votre organisme aura actionné le mode survie suite à une privation drastique. Il prendra donc le réflexe de stocker tout ce que vous lui donnerez pour pouvoir faire face à une éventuelle nouvelle période de famine. Et ce stock va former de la graisse. Autrement dit, vous allez perdre du muscle, et reprendre ce poids en graisse. Et il sera plus difficile encore de le perdre. Et le cercle vicieux est en marche.

A lire  Rééquilibrage alimentaire, combien de kilos peut-on perdre par mois ?

La déshydratation et la perte de muscle ne sont pas les seuls effets secondaires : la fatigue, la faiblesse, la constipation, et bien sûr la faim. Les régimes draconiens peuvent être très dangereux pour la santé.

Comme on l’a vu un peu plus haut, les régimes draconiens peuvent être la source de déséquilibres hormonaux, de carences en nutriments et des troubles alimentaires sérieux, tels que l’anorexie et la boulimie.

Pourquoi les régimes draconiens ne peuvent pas fonctionner ?

Déjà, parce qu’il est totalement impersonnel. Il est impossible d’imaginer que plusieurs milliers de personnes suivent le même plan alimentaire et qu’il fonctionne pour tout le monde. Il y a des critères à prendre en compte dans un projet de perte de poids comme l’âge, le genre, le niveau de sédentarité, la taille, le poids… Pour s’assurer de faire cohabiter un régime avec les besoins de l’organisme.

Ensuite parce qu’ils ne tiennent pas compte de la santé des gens. L’aspect physique est la seule motivation des régimes draconiens. Et sans les apports indispensables à notre organisme, il est difficile d’être en bonne santé. Une bonne répartition des macronutriments (lipides, glucides, protéines) est essentielle à un corps en bonne santé. Chacun des macros tient une place importante dans notre alimentation. Et se reposer sur un régime qui en supprime un ou plusieurs serait prendre le risque d’avoir de grosses carences.

Enfin, parce qu’ils sont pensés sur un laps de temps très/trop court. Comment peut-on imaginer sérieusement qu’il suffit d’un mois de vie pour modifier durablement le corps qu’on a mis des années à construire ?

La vérité sur les régimes draconiens

Je crois que vous avez compris le message ! Ils ne fonctionnent pas sur le long terme. Ils sont une perte de temps qui déséquilibrent notre organisme, notre mental et l’image qu’on a de nous-même.

Comment parvenir à une perte de poids à long terme sans recourir à des mesures extrêmes ?

En se plaçant au cœur du projet. En construisant une alimentation adaptée à notre style de vie, à nos besoins et bien sûr à nos objectifs. Sans délaisser l’aspect santé. On laisse tomber les régimes, et on s’oriente vers une nouvelle façon de consommer, sans s’affamer et sur le long terme.

Pourquoi s’affamer ne sert à rien

S’affamer ne sert à rien car comme on l’a vu ensemble, ça aura comme seuls impacts des conséquences négatives : perte de muscle, diminution du métabolisme et surtout une augmentation de la graisse corporelle à long terme. Sans parler des conséquences sur notre moral et de la sensation permanente et désagréable de faim. On arrête avec ça, on mange.

A lire  Le rééquilibrage alimentaire : Guide complet pour vous accompagner

Manger plus mais mieux

Manger n’empêche pas de maigrir. Tout est question de dosage. On arrête d’envisager des brocolis vapeur tous les jours et du poulet les jours impairs. Stop aux bêtises : il est important de manger la quantité suffisante de nourriture pour satisfaire ses besoins nutritionnels.

Il suffit de limiter la consommation d’aliments transformés/industriels et de les remplacer par des aliments bruts riches en nutriments tels que les fruits, les légumes, les grains entiers et les protéines maigres. Donc oui, on mange des pizzas et des lasagnes, mais faites maison. C’est une façon de limiter les apports en sucres et en mauvaises graisses et de vous réapprendre à cuisiner. On ne supprime pas : on remplace. On remplace les sauces industrielles par des coulis de tomate, on remplace les crèmes dessert par des fromages blancs zéro %. On ne mange surtout pas moins. Mais on mange bien mieux ! Les habitudes alimentaires saines à adopter

Arrêtez de vouloir perdre du poids : perdez de la masse grasse !

Vos nouvelles habitudes alimentaires saines vous apprendront à maîtriser vos apports.

La consommation d’aliments bruts et non transformés vous réapprendra à cuisiner.

La limitation des aliments riches en mauvais gras et en sucres raffinés vous apprendra à être malin et à trouver dans substituts. Les épices, le miel, les condiments, autant de façons de donner du goût sans ajouter de mauvaises calories.

La consommation d’une variété de fruits et de légumes vous apprendra à gérer votre satiété. La consommation de suffisamment de protéines maigres vous apprendra à conserver votre masse musculaire tout en atteignant votre objectif de perte de masse grasse.

Comment élaborer votre propre plan de régime durable

Découvrir le rééquilibrage alimentaire

Le rééquilibrage alimentaire consiste à adopter une alimentation saine et équilibrée en limitant les aliments transformés, en consommant une variété d’aliments bruts et riches en nutriments, en limitant la consommation d’alcool et en buvant suffisamment d’eau. Pensé sur le long terme, le rééquilibrage n’est pas un régime, c’est un style de vie dans lequel on se concentre sur la qualité des aliments.

En général, les résultats sont là car ce régime n’est pas restrictif. Vous avez envie d’une glace ou d’un burger ? C’est possible. On applique une règle simple : la règle des 80-20. 80% de notre alimentation est cuisinée à partir de produits sains et bruts, 20% sont composés d’écarts plaisir. Une bonne façon de ne pas avoir de frustration et d’adopter ce style de vie sur le long terme.

Consulter une diététicienne

Nous vous recommandons de consulter un professionnel de la santé (nutritionniste ou diététicien) pour élaborer avec lui un plan alimentaire personnalisé en fonction des besoins individuels. Cette première rencontre vous aidera à entamer de façon solide et suivie votre rééquilibrage alimentaire. Très vite, vous aurez les bons réflexes et vous n’aurez plus besoin d’être accompagné.

Ce qu’il faut retenir de tout ça

Les régimes draconiens peuvent sembler être une solution rapide pour perdre du poids, mais ils sont souvent dangereux pour la santé et ne sont pas durables à long terme.

Adopter des habitudes alimentaires saines et durables est la clé pour parvenir à une perte de poids pérenne cumulée à une santé de fer.

Le rééquilibrage alimentaire peut aider à atteindre cet objectif en intégrant à son alimentation quotidienne des aliments riches en nutriments, en limitant les aliments transformés et en se concentrant sur la qualité de notre alimentation.

Salut, je m'appelle Talie et j'ai 27 ans. Je suis une influenceuse lifestyle passionnée par la mode, la beauté, le voyage et la cuisine. Rejoignez-moi pour découvrir mes astuces et mes conseils pour une vie remplie de style et de bien-être !